Monstage Transparant
Home > Info stage > Les différents types de stages
Inscription

Candidats, écoles, entreprises, inscrivez-vous gratuitement et profitez de l'offre la plus complète de Belgique.

Gelijkaardige vacatures
Similar opportunities
Offres similaires
Stages à la une
ALTISSIA International s.a.
àB-1348 Louvain-la-Neuve
Lightspeed POS Belgium bvba
àGent
Lightspeed POS Belgium bvba
àGent
Lightspeed POS Belgium bvba
àGent
Lightspeed POS Belgium bvba
àGent

Les différents types de stages

 

- Les stages pour les élèves de l’Enseignement Secondaire Technique et Professionnel

Les jeunes en 5ème, 6ème (ou 7ème) année de l’Enseignement Secondaire Technique de Qualification ou de Transition et de l’Enseignement Professionnel doivent lors de chacune de ces années effectuer un stage au terme de leur cycle de leur apprentissage.
Ce stage a une durée moyenne de 1 à 6 semaines. Il s’agit d’une période assez courte pour des profils principalement techniques.


- Les stages pour les élèves de l’Enseignement en Alternance

Ce type de stage concerne les jeunes de 15 à 25 ans suivant un enseignement en alternance.
Les élèves se rendent en stage durant toute l’année à raison de 2 jours par semaine. La durée de stagepeut varier de 1 à 3 ans. Le stage fait l’objet d’un contrat d’apprentissage conclu entre l’élève, l’entreprise et le délégué à la tutelle du centre de formation et a comme finalité de permettre à l’apprenti d’obtenir un certificat d’apprentissage homologué.
L’apprenti reçoit une rémunération mensuelle de la part de l’employeur (entre 247 et 428€).

Type de formations : Construction, électricité, artisanat, automobile, mécanique, vente, commerce, soins aux personnes, économie, informatique, graphisme, imprimerie, audio-visuel, mode, textile, tourisme, horeca.

Plus d’infos :
Flandres : www.leertijd.be
Bruxelles : www.efpme.be
Wallonie : www.ifapme.be


- Les stages pour les étudiants de l’Enseignement Supérieur (Hautes Ecoles & Universités)

Ce type de stage est plus répandu en Belgique. Depuis la réforme de Bologne de 2008 l’ensemble des formations universitaires et non-universitaires intègre une ou plusieurs périodes de stage en entreprise.
Les établissements d’enseignement investissent de plus en plus dans le stage en entreprise et sont donc plus exigeantes par rapport au projet de stage et aux objectifs pédagogiques.

A savoir :

  • la durée du stage est de 1 à 4 mois
  • les périodes de stage sont fixées à l’avance et donc peu flexibles
  • le stage est non-rémunéré 
  • une convention tripartite (école - étudiant -entreprise) doit être signée avant le début du stage 
  • le stagiaire est assuré par son école 
  • à la fin du stage, l’étudiant doit rédiger un rapport de stage qui peut être en lien stage, dans certains cas, avec le travail de fin d’études ou le mémoire de l’étudiant
  • Même si l’employeur ne doit pas assurer l’étudiant en stage, il doit néanmoins notifier sa présence au sein du registre du personnel 
  • L’employeur doit rédiger une analyse de risque par rapport à la fonction qu’occupera l’étudiant en stage et la soumettre à l’école.
  • Lorsqu’il s’agit d’un travail de bureau, celle-ci est rarement demandée par l’école. Par contre s’il s’agit d’un stage manuel ou technique, l’analyse de risque est exigée systématiquement par l’école.

- Les stages pour les demandeurs d’emploi

Différentes formules permettent aux demandeurs d’emploi d’effectuer un stage (d’une durée de 1 à 6 mois) tout en continuant à bénéficier de leurs allocations.
Citons notamment : 

  •  Le stage de transition qui s’adresse aux jeunes inscrits depuis 6 mois comme demandeurs d'emploi inoccupé et disposant au maximum d’un diplôme ou d’un certificat de l’enseignement secondaire supérieur. Ce stage a une durée de 3 à 6 mois. L'employeur paie une prime de 200€ par mois au stagiaire (non soumise aux cotisations sociales). Le stagiaire reçoit en plus de la prime mensuelle, une allocation de stage à charge de l'Onem. Pour effectuer ce type de stage il faut s’adresser aux services de formation compétents (Vdab, Bruxelles-Formation, Forem, Adg).
  • Le stage de fin de formation pour les demandeurs d’emploi qui suivent une formation professionalisante. Ce stage dure en générale entre 4 et 6 semaines.
  • Le stage dans le cadre de la Formation Professionnelle Individuelle en entreprise (FPI). L’employeur paie une prime de productivité + frais de déplacement (domicile – entreprise). l’employeur s’engage au terme de la formation, à donner au stagiaire un contrat de travail pour une durée au moins égale à la durée de la FPI (de 1 à 6 mois).
  • La Convention d'immersion Professionnelle (CIP). Cette convention permet aux demandeurs d'emploi bruxellois d’effectuer un stage au sein d'une entreprise bruxelloise. Ce type stage ne doit pas faire partie d’une formation et peut être conclu directement entre le demandeur d’emploi et l’employeur. La convention doit cependant être vérifiée et approuvée par Bruxelles-Formation. Le demandeur d’emploi doit aussi demander une dispense à l’Onem. Si ça dispense est accordée le stagiaire peut alors commencer son stage pour une période de 6 mois maximum. Il recevra une indemnité de la part de l’employeur (en fonction de son âge entre 480 et 751€ par mois). Le stagiaire pourra cumuler cette indemnité à ses indemnités de chômage.

- Les stages – bénévolat

Il est possible d’exercer une activité bénévole en Belgique pour une asbl, un club sportif, un service public, un organisme d'intérêt public, un établissement d'enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une Communauté, un centre culturel, une maison de jeunes, ...

Pour cela, il faut que le travail soit vraiment bénévole, qu’il n’y ait pas contrepartie financière (sauf remboursementde frais réels ou d’une indemnité forfaitaire qui ne peut pas dépasser les 32,71€ par jour avec un maximum de 1308,38€ par an).
Si le bénévole est inscrit au chômage, celui-ci il doit demander une autorisation préalable auprès de l’Onem.

- Les stages pour ressortissants étrangers

Un nombre croissant de jeunes provenant des pays de l’Union Européenne viennent en Belgique pour enrichir leur cv en effectuant un ou plusieurs stages. Ils sont pour la plupart diplômés, ont déjà une première expérience de stage, pratiquent plusieurs langues et effectuent un stage de longue durée (de 3 à 12 mois).
La législation belge entend par stagiaires les personnes qui effectuent un stage, c'est-à-dire l'apprentissage auprès d'un employeur d'une profession en continuation d'une formation préalable attestée par un diplôme ou un certificat d'études.

Pour pouvoir être occupé comme stagiaire en Belgique, un ressortissant étranger doit disposer d'un permis de travail valide sauf s’il s’agit :
• de ressortissants d'un Etat membre de l'Espace économique européen (soit l'Union européenne, plus la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein) et de la Suisse.
• d’étudiants qui effectuent des stages obligatoires pour les besoins de leurs études en Belgique;
• des stagiaires occupés par un pouvoir public belge;
• des stagiaires occupés par une organisation internationale de droit public établie en Belgique